Le loup

Le loup, le prédateur chassé, sa chasse, sa vie, son comportement

wolf canis lupusCertes, les loups sont des espèces qui peuvent prendre des aspects très différents selon leur région d’origine. C’est un prédateur qui vit en chassant en groupes organisés et obéissant à une hiérarchie sociale complexe.

Chasse des loups :

A une certaine époque, il est devenu une espèce que l’homme aimait bien le chasser. Cette chasse a été très fréquente surtout entre les nobles dans le 19ème siècle. Mais, de nos jours, les lois qui consacrent la protection des loups sont appliquées presque partout.

Caractéristique:

En général, le mâle est plus grand que la femelle. En effet, adulte il peut atteindre le poids de 80 kg. La louve est la femelle du loup, son petit est le louveteau.
Néanmoins, la population mondiale de loups, vivants à l’état sauvage, est actuellement estimée à environ 200 000 individus.
De plus, il est un bon nageur est un meilleur coureur, sa vitesse peut atteindre 50 km/h, il peut parcourir jusqu’à 60 km en une nuit.

Comportement et reproduction:

La communication entre eux se fait par divers moyens tels que la gestuelle, les vocalisations…
Ils utilisent aussi toute une série de gestuelles liées au contexte de leur vie sociale qui leur permettront de monter divers comportements tels que dominance, soumission, apaisement…
En revanche, vivant à l’état sauvage il atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 22 mois. Ainsi, la saison d’amour est de janvier à mars. La gestation dure de 61 à 63 jours, d’où la femelle met bas entre mars et juin. De plus, les portées comptent de un à sept louveteaux recouverts d’une légère couche de poils et pèsent de 300 à 500 grammes. La mère allaite ses petits à l’aide de ses 5 paires de mamelles.

Alimentation :

Cest un animal carnivore. Il inscrit à son menu cervidés, volailles, renards…il peut aussi parfois chasser le bœuf musqué et l’original. Il est capable d’avaler plus de 4,5 kg de viande d’un coup.
Par temps de disette, il peut manger des insectes ou des champignons.
Les loups sont capables de tenir plus d’une semaine sans manger.

Migration et hivernage :

Eradiqués dans plusieurs zones de leur aire de répartition originelle peu à peu par l’homme, en particulier en 19ème siècle, ces loups sont aujourd’hui présents dans de grands espaces telles que les steppes de Sibérie et les parcs de Canada. En Amérique du nord, on tente à préserver les populations restantes de cette espèce.