Le Vison d’Amérique

Le Vison d’Amérique , sa chasse, sa vie, son comportement

vison-ameriqueLe vison d’Amérique est une espèce de la famille des mustélidés de la sous famille des mustélinés.
C’est un animal essentiellement aquatique qui fait partie de la même famille des belettes occupant presque tout le nord de l’Amérique du nord.

Chasse :

Certes, il a été chassé surtout pour sa fourrure, mais est réglementé dans le monde. Ainsi, le temps de recherche et de poursuite des proies sous l’eau est limité par la capacité de plongée de cet animal. Ce critère ennui les prédateurs ainsi que les chasseurs.

Caractéristique :

Il est d’un poids compris entre 0,5 et 1,3 kg avec une taille comprise entre 42 et 62 cm au total. C’est un animal long avec des pattes courtes et robustes, sa tête est plate et son museau pointu. De plus, la queue est touffue et mesure environ le tiers de la longueur totale de l’animal.
Le pelage du vison d’Amérique est brun sur le dos. Toutefois, le menton, la poitrine et le ventre sont de couleur blanche.

Comportement et reproduction :

C’est un animal semi-aquatique, est essentiellement crépusculaire et nocturne. Il passe une grande partie de la journée à faire sa toilette et en sommeil. La nuit est consacrée à la chasse puisqu’il ne stock pas, ou rarement, sa nourriture.
Il fait sa baignade quotidiennement, le nombre des baignades augmente en période de forte chaleur. Le vison ne peut pas rester plus qu’une heure consécutive dans l’eau. Il fait des plongées de courtes périodes qui durent une minute en général, cette période peut atteindre deux minutes s’il reste immobile.
Dès la fin de l’hiver, la période de rut commence, pendant cette période, le mâle vient séduire la femelle sur son territoire. L’accouplement est souvent assez bref. La gestation de la femelle dure entre en moyenne 48 et 52 jours. Il arrive que la gestation dure, dans des cas extrêmes, de 38 à 72 jours et selon les individus et les conditions.

Alimentation :

C’est un animal carnivore. Il est connu comme étant un prédateur opportuniste. Son menu alimentaire se compose essentiellement de poissons, de mammifères, d’oiseaux, de crustacés et d’insectes de façon variée…
En effet, les traces de végétaux dans les excréments ne sont qu’anecdotiques.

Migration et hivernage :

Le vison vit irrémédiablement proche des milieux aquatiques d’eau douce. Il vit, également mais de nombres plus petits, sur les moyennes rivières.
Généralement, le vison ne se s’éloigne pas plus d’une dizaine de mètres des rives. En hiver, il ne quitte pas son territoire pour s’échapper des conditions climatiques difficiles, mais, il essaye de stocker de la nourriture et rester dans son territoire.