Le Pluvier doré

Le Pluvier doré, le limicole de taille moyenne , sa chasse, sa vie, son comportement

CHEVALIER GAMBETTELe pluvier doré est un oiseau de l’espèce des limicoles d’une taille moyenne qui appartient à la famille des charadriidés.
Cette espèce est née en Alaska ou en est sibérien.

Chasse :

Il se chasse essentiellement à la billebaude. Mais, cette méthode n’est faisable que lors qu’on le surprend. Toutefois, de nos jours, les nombres des pluviers dorés diminuent jour après jour à cause de la disparition et la modification de leur endroit d’habitat. Ainsi, il y recourt à des limitations de chasse et des mesures protectives afin de préserver cette espèce.

Caractéristique :

D’une taille moyenne,Il mesure entre 26 et 29 centimètres avec une envergure de 67 à 76 centimètres. Il pèse approximativement entre 135 et 239 grammes.
Le corps est trapu, sa tête est arrondie, son cou est bref, son bec est petit et ses pattes sont longues.
Le plumage du dos est noir avec des taches dorées, alors que celui du dessous est noir bordé du blanc.
En hiver, la couleur doré devient plus estompée.

Comportement et reproduction :

Il passe la majorité de sa journée au sol où il peut être à l’abri du danger.
Lors de la période de reproduction, il mue et prend son plumage nuptial. Il se déplace pour habiter les landes rases et les terrains tourbeux.
Le couple construit le nid dans le sol dans un trou avec des feuilles et des brindilles, puis il est agrandi par la femelle. Le mâle défend son territoire de reproduction avec vigueur contre l’intrusion de mâles rivaux.
Chaque femelle pont entre trois et quatre œufs colorés de jaune tachetés de gris.
Le mâle et la femelle on la responsabilité de couvrir les œufs durant 27 jours. Les jeunes s’emplument entièrement après un mois et peuvent se reproduire dès l’année suivante.

Alimentation :

Le régime alimentaire est très varié. Lors de la saison de reproduction, ils se nourrissent assez loin de leur nid. Le menu alimentaire se compose essentiellement d’insectes et en particulier des coléoptères et leurs larves. Lors de cette saison, les adultes se nourrissent de jour comme de nuit.
Ils consomment aussi les vers de terre, les limaces et des herbes.

Migration et hivernage :

Seulement une minorité de cette espèce est migratrice. Les troupes commencent à se ressembler en Août. Ils quittent la zone de reproduction qu’en octobre pour hiverner en Irlande. Ils la quittent au mois d’Avril. En revanche, la plupart des pluviers dorés  migrent vers le sud-ouest pour hiverner sous les climats océaniques doux d’Europe de l’ouest. En outre, avant la migration d’automne, les pluviers dorés muent et prennent leur plumage d’hiver. Toutefois, au printemps, les nombres des groupes diminuent car certains migrent seuls et d’autres sont en couples.