Le Pigeon colombin

Le Pigeon colombin, sa chasse, sa vie, son comportement

pigeon_colombinsLe pigeon colombin est classé comme étant une espèce d’oiseau paneuropéen. Il est présent, essentiellement, en Europe. Sa présence est forte dans les forêts anciennes où il trouve les creux des arbres morts et ceux des arbres sénescents dont le tronc ou certaines grosses branches sont cariés.

Chasse :

Comme touts les genres de pigeons, il est un gibier. la chasse du pigeon colombin est néanmoins plus facile que celle du pigeon ramier.

Caractéristique :

Le plumage est à dominante bleutée et gris violet, avec un éclat métallique typique sur le cou. Ses pattes sont rouge-corail vif et soutenu et le bord de ses ailes ainsi que les côtés de son cou sont blancs.
En effet, l’Europe est peuplée de pigeons sauvages qui peuvent s’orner de mêmes couleurs que le pigeon colombin.

Comportement et reproduction :

Parfois, on le voit  vivre en groupe spécifique d’une petite vingtaine d’individu.
Les mâles paradent en volant lentement, battent amplement les ailes et claquent les pointes des primaires sur leurs dos. Ensuite, ils planent, la queue étendue et les ailes levées souvent d’arbre en arbre ou en tournoyant pour revenir au perchoir initial.
Afin de séduire la femelle, le mâle attire l’attention par le roucoulement et essaye de marquer son territoire. C’est un animal cavernicole forestier qui niche dans les trous des vieux arbres. Le nid est tapissé sans grand soin de brindilles et de paille. La femelle y pond deux œufs blancs et les couve pendant une période variant entre 16 et 18 jours. Pendant les dix premiers jours de la vie des petits, la nourriture que les parents leurs offrent est une substance appelée le lait caillé.

Alimentation :

Afin de s’alimenter, il picore. Son menu alimentaire se compose surtout de graines, feuilles, des tiges et des bourgeons sur le sol. Il s’alimente en marchant lentement ou à l’arrêt. Les terrains qu’il préfère sont les terrains plus ou moins dénudés. Ainsi, sa nourriture est toujours près de l’eau ou dans les arbres.

Migration et hivernage :

Il est partiellement sédentaire. La migration prénuptiale du pigeon colombin est plus diffuse et plus discrète que celle du pigeon ramier avec lequel il est souvent confondu.
Ainsi, la migration commence pendant le mois de février de chaque année.