Le cerf élaphe

Le cerf élaphe, le mammifère ongulé , sa chasse, sa vie, son comportement

cerf_elapheLe cerf élaphe est un grand cervidé des forêts tempérées d’Europe, d’Afrique du nord et d’Asie. C’est un mammifère appartenant à l’ordre des ongulés, au sous-ordre des ruminants et à la famille des cervidés.

La chasse :

Certes, c’est le plus grand de nos gibiers. Ainsi, les populations des cerfs varient selon les régions. Aujourd’hui, le contrôle des effectifs est réalisé par la chasse à tir en battue ou individuelle et la vénerie, dans le cadre d’un plan de chasse.

Caractéristique:

De nos jours, il compte de 70 000 à 100 000 têtes, il occupe le tiers de la superficie forestière nationale, soit près de 5 millions d’ha.
En effet, le poids des mâles adultes varie entre 120 et 250 kg, et de 80 à 130 kg pour les femelles. Il possède une petite queue, un pelage brun-roux en été et gris-brun en hiver. le pelage du faon est de couleur brun clair tacheté de blanc qu’il perd vers l’âge de trois mois.

Comportement et reproduction:

Il est grégaire et sociable qui s’organise en hardes de 3 à 8 individus en forêt, ou de plusieurs dizaines d’individus en milieu ouvert. En effet, de décembre à août, on remarque que les deux sexes vivent séparés.
En revanche, le mâle et sa femelle peuvent se reproduire dès leur deuxième année. Le mâle est polygame. Ainsi, après une gestation qui dure huit mois, le rut a lieu entre début septembre et mi-octobre. La biche donne naissance à un seul faon qu’elle allaite au moins jusqu’en novembre.

Alimentation :

Adulte il ingère entre 10 et 15 kg de végétaux frais par jour. Sa nourriture se compose de graminées, de feuillages d’arbres ou d’arbrisseaux et de sous-ligneux. Toutefois, en hiver, des rameaux de résineux et même des rhizomes de fougères sont consommés. Ainsi, les cultures agricoles périphériques aux forêts sont aussi visitées.

Migration et hivernage :

De nos jours, malgré qu’il soit adapté aux milieux ouverts, le cerf est très attaché au milieu forestier où il trouve refuge, protection et tranquillité. Ainsi, un cerf adulte vit annuellement sur 2000 à 5000 ha. Il recherche un habitat à forte valeur alimentaire, la biche, de sa part, exploite des surfaces plus petites et préfère des habitats fermés offrant un refuge dime et une protection maximale.