L’Oryx algazelle

L’Oryx algazelle, sa chasse, sa vie, son comportement

oryx-algazelleL’oryx algazelle est appelé aussi oryx de Libye, oryx blanc ou oryx à cornes en forme de cimeterre. La survie de cet animal, qui est d’origine sauvage, repose sur la population captive. Ainsi, les populations sauvages de cette espèce s’y sont éteintes dans les années 1990.
Dans l’ancienne Egypte, cet animal a été domestiqué.

Chasse de l’oryx algazelle:

C’est une espèce éteinte à l’état sauvage. Ainsi, il n’ya pas de chasse de cette espèce. Mais, au paravent, quand l’oryx était présent dans la nature, l’homme le chassait et apprécié sa chaire succulente.

Caractéristique :

Elle se reconnaît à sa robe blanc crème à l’exception de son poitrail et de son cou qui vire au marron. Il a des marques noires sur le front et sur le dessus du museau. De plus, elle mesure juste un peu plus d’un mètre aux épaules et pèse autour de 200 kg. Ses cornes sont longues, fines, parallèles et incurvées vers l’arrière et peuvent atteindre 1 à 1,25 mètre chez les deux sexes.

Comportement et reproduction :

Ils se regroupent en hardes mixtes pouvant atteindre 70 individus. Il peut survivre sans eau  pendant de longues semaines, ses reins prévenant la perte d’eau en urine. Il peut aussi éviter de transpirer et ce par le fait d’élever la température de son corps.
En ce qui concerne sa reproduction, elle met bas à un seul petit, dans la majorité des cas, après une gestation qui dure autour de 270 jours.
Les mâles atteignent leur maturité sexuelle entre 10 et 30 mois, les femelles entre 11 et 35 mois. La saison de reproduction s’étale sur tout le long de l’année.

Alimentation :

C’est un grand herbivore qui mange principalement de l’herbe et des légumineuses. Il peut occasionnellement brouter des feuilles ou d’autres ressources de nourritures comme les graines d’acacia tombées au sol.
Cependant, pendant la saison chaude, il peut parcourir de longues distances pour avoir de l’eau fraîche, il peut aussi trouver l’eau dans des plantes telles que le melon d’eau.

Migration et hivernage :

De nos jours, l’oryx algazelle ne vit qu’en captivité, il se reproduit facilement dans les cages. Toutefois, les oryx algazelle, autrefois, pouvaient se regrouper en troupeaux de plusieurs milliers d’individus pour les migrations. Mais, il n’y a plus suffisamment d’oryx pour cela.