Le Fuligule milouinan

Le Fuligule milouinan, sa chasse, sa vie, son comportement

Le fuligule milouinan est une espèce de palmipède appartenant à la famille des anatidés.
C’est un animal de facile reconnaissance car il possède des critères évidents, à tout âge, il a une silhouette massive, un bec large et un crâne arrondi.

Chasse :

C’est un gibier favorisé. Les chasseurs aiment le chasser surtout lorsqu’ils volent en troupes aile à aile. Sa viande se caractérise par un goût fin et excellent. Les habitants des lieux où cet animal se trouve connaissent bien la valeur et le goût exceptionnel de la viande de cet animal.

Caractéristique:

Contrairement à la majorité des animaux, les deux sexes sont identiques, même les juvéniles sont très semblables aux adultes en plumage inter nuptial.
De plus, ses ailes sont assez sombres, sans barre blanche transversale, la tache blanche du croupion qui se termine en triangle sur le dos ainsi que son bec gris légèrement retroussé, ces caractéristiques sont des principaux traits de reconnaissance de cet animal.
Ainsi, son dessus est gris rayé de brun-noir, le dessus blanc rayé de brun foncé sur le haut de la poitrine. La queue du chevalier aboyeur est blanche barrée de brun-noir et les pattes vert-olive clair. Enfin, ce plumage change en hiver où le dos devient plus pâle et les dessins moins apparents.

Comportement et reproduction:

Cest un canard plongeur. Même en grosse mer, il est toujours très performant dans ce type d’exercice et peut atteindre une profondeur de 6 mètres et rester immergé pendant près d’une minute.
En volant, le milouinan forme des lignes ou en formations irrégulières. De plus, les femelles sont silencieuses contrairement aux mâles qui émettent des criards.
Pendant la période d’amour, il construit son nid qui est un simple creux ou une modeste dépression à l’abri de la végétation, garni d’herbes et du duvet de la femelle. Dans ce modeste nid, la femelle pond de 8 à 11 œufs. Elle assume la responsabilité de couvaison toute seule pendant une période qui dure de 26 à 28 jours.

Alimentation :

C’est un animal réputé omnivore. Comme la majorité des animaux, le régime alimentaire dépend de son environnement. Ainsi, le menu alimentaire varie de l’été à l’hiver. En été, il consomme principalement les végétaux et les insectes dans la toundra.
En hiver, elle consomme les mollusques, les crustacés et les vers marins.

Migration et hivernage :

Le milouinan migre tard, quelquefois juste avant la prise des glaces. La plupart des colonies de cette espèce rejoignent les côtés de l’Europe Occidentale. Aussi, d’importantes colonies sont présentes en Normandie et en Bretagne. Toutefois, elles prennent aussi la direction vers la mer noire, la mer Caspienne et la méditerranée. Il hiverne vers l’ouest et le sud sans descendre plus bas que la Camargue. Ces mouvements migratoires ont lieu en août-novembre et en mars-mai.