Le Fuligule milouin

Le Fuligule milouin , sa chasse, sa vie, son comportement

Le fuligule milouin est un canard appartenant à l’espèce des canards plongeurs de la famille des anatidés.
Il est nommé aussi rougeot, moreton, pilet rouge, pilet cendré plumard et caparoux.

Chasse :

C’est un gibier que les chasseurs apprécient. Ces derniers le chassent au moment de la migration de cet animal. Sa chasse est amusante et pas difficile, car il est facile de le localiser. Chassé au poste fixe lors de ses déplacements.

Caractéristique :

Il a une taille moyenne. Il  mesure 46 centimètres avec une envergure de 70 0 80 centimètres et pèse entre 700 et 1100 grammes.
La longévité de cette espèce peut atteindre les 8 ans voir plus de cette durée.
Il est considéré comme un petit canard plongeur. Le plumage du mâle et de la femelle n’est pas de la même couleur. Mais ils sont identiques du point de vue de la bande alaire grise.
Le plumage du mâle est brun-rouge avec des yeux rouges et des flancs gris argenté.
La femelle a un plumage brunâtre avec des yeux sombres.

Comportement et reproduction :

C’est un animal très sociable pendant toute l’année. Il cherche sa nourriture dans l’eau et sur le sol.
La reproduction de cette espèce se fait en avril mai une seule fois chaque année.
Chaque femelle pont entre huit et dix œufs d’une couleur gris vert.
Elle est la seule responsable de l’incubation qui dure 25 jours et de la construction du nid qui est formé de plantes et du duvet de la femelle ;
A l’âge de 50 à 55 jours, après l’éclosion, les petits peuvent s’envoler.

Alimentation :

Le régime alimentaire est basé essentiellement sur la consommation des graines, des feuilles et des bourgeons des plantes aquatiques.
Il cherche sa nourriture dans l’eau tout en se plongeant. Ce régime alimentaire basé sur les végétations est complété par la consommation des mollusques, crustacés, vers et insectes.
En effet, il mange le matin et le soir.

Migration et hivernage :

Le fuligule milouin est un voyageur accompli. Il voyage en voiliers compacts et homogènes qui peuvent compter plusieurs certaines d’individus. En effet, la difficulté se manifeste dans le décollage sur l’eau.
En outre, la migration de cet animal commence à partir de septembre et octobre afin d’hiverner en méditerrané.
De plus, les mâles et les femelles n’hivernent pas ensemble, ces dernières allant plus au sud.
En revanche, il arrive que le fuligule milouin arrive en retard que les canards de surface sur les sites d’hivernage, soit en janvier.