Le castor

Le castor le plus gros rongeur de l’Amérique, sa chasse, sa vie, son comportement

Portrait of a nutriaCertes, castor est le nom vernaculaire donné à certaines espèces de rongeurs de plusieurs familles distinctes.
En effet, le castor est le plus gros rongeur de l’Amérique du nord et du monde, à l’exception faite du capybara de l’Amérique du sud.

La chasse :

De nos jours, il n’est pas un gibier pour l’homme. Mais, c’est un gibier pour d’autres prédateurs tels que le renard et le loup…

Caractéristique:

En comptant sa queue, adulte il peut mesurer 1,3 mètre, et peut peser de 16 à 32 kg. Toutefois, il est incontestable que les ancêtres du castor étaient encore plus gros, de la tête à la queue, ils mesuraient un peu moins de 3 m et pesaient probablement 360 kg.
C’est un animal qui se déplace lentement. Par contre, dans l’eau, ce n’est pas le cas, car c’est un nageur habile et très gracieux.
De plus, ses petits yeux ronds lui permettent de voir aussi bien sous l’eau qu’en dehors de l’eau grâce à une membrane transparente spéciale qui recouvre ses yeux pour les protéger lorsqu’il plonge.

Comportement et reproduction:

il alterne, chaque jour, les périodes d’activité et de repos. Il est plus actif pendant la période de la brunante à l’aube. En revanche, été comme hiver, il s’installe dans sa hutte dans le milieu de la journée.
C’est un animal monogame, il s’accouple pour la vie. Ainsi, l’accouplement a lieu en janvier et en février. Ils n’ont qu’une portée par année. Après une période de gestation de 100 jours, les petits naissent en mai ou en juin. Ils mesurent  environ 125 mm et pèsent à peu près 450 g et possèdent dès leur naissance une bonne fourrure et des dents.

Alimentation :

C’est un animal herbivore, construit, chaque automne, des caches ou piles de nourriture qu’il dispose dans l’eau profonde près de sa hutte ou d’un terrier dans la rive qu’il a construit. Il y cache des aliments ligneux favoris et cela lui permet de s’alimenter pendant l’hiver. En effet, l’alimentation du castor passe de plantes ligneuses en hiver aux plantes herbacées au printemps.

Migration et hivernage :

Le castor se trouve, dans la majorité des cas dans des régions boisées ainsi que les régions non boisées où des arbres décidus ou des arbustes bordent les cours d’eau. Cet animal ne fait pas de migration mais collecte des provisions de nourriture et prépare des caches près de sa hutte afin de faire face aux conditions naturelles difficiles que surviennent.