La Macreuse brune

 

La Macreuse brune, sa chasse, sa vie, son comportement

macreuse-bruneComme il est le cas de la macreuse noire, la macreuse brune est un oiseau appartenant à la famille des canards plongeurs marins de la famille des anatidés.
Cette espèce se distingue des autres macreuses par la bande blanche sur les ailles qu’on peut voir lors du vol.

Chasse :

La chasse de la macreuse brune est autorisée. Elle se fait généralement sur les côtes par des postes fixes ou par barques. Les chasseurs intéressés par la chasse utilisent les plombs numéros 4 à 6.

Caractéristique:

Elle a une taille moyenne, elle mesure entre 57 et 58 centimètres et d’une envergure de 83 à 96 centimètres. En ce qui concerne son poids, elle pèse de un à deux kilogrammes. Ce qui conduit à le qualifier le gros canard.
Pour le plumage, il est noir entièrement avec des taches blanches et jaunes.
Elle a un bec long et pointu avec une tête allongée et une queue très courte. Elle a aussi les rémiges secondaires blanches qu’on peut voir lors du vol.
Le mâle a une tache blanche sur ses ailles qui le spécifie de la femelle. Ses pattes sont orangées.

Comportement et reproduction:

Elle parcours sous l’eau des distances très longues de cinq à dix mètres. Il est un animal sociable qui vivait en groupe.
La période de reproduction commence chaque année en mois du mai et juin. Chaque année, la femelle pont entre six et dix œufs. Le couple construit le nid près des plans d’eau sur le sol. Le nid est abrité par les végétaux.

Alimentation :

Plongeant avec des ailles entrouvertes, elle cherche sa nourriture vers douze mètres de profondeur dans la mer.
Son régime alimentaire est basé essentiellement sur mollusques, les crustacés, les oursins et les étoiles de mer.
Elle mange aussi les insectes aquatiques et les petits poissons.
Elle complète ce régime alimentaire par la consommation de quelques végétaux.

Migration et hivernage :

Elle niche dans les toundras pendant le printemps qui est la période estivale pour l’espèce. Alors elle s’installe sur les lacs et les montagnes du nord.
La macreuse hiverne dans les endroits doux sur les côtes marines et les bordures des lacs et fleuves où elle trouve l’abri.