La Foulque macroule

La Foulque macroule, sa chasse, sa vie, son comportement

Foulque macroule - Common Coot (fulica atra)La foulque macroule fait partie des rallidés. Elle est connue comme étant un excellent plongeur. Cet animal semble être le plus adapté à la vie aquatique parmi les membres de cette famille.
Cette espèce est connue par sa qualité de grégaire surtout sur les étendues d’eau en hiver.

Chasse :

Certes, c’est un gibier très prisé par les chasseurs. Hors la période de reproduction, elles se rassemblent dans des colonies qui comptent des nombres énormes. Ces colonies sont recherchées par les chasseurs qui aiment bien la foulque macroule pour sa chaire incroyable.

Caractéristique:

Le corps est arrondi, son plumage est presque entièrement noir. Ses pattes sont de couleur verdâtre avec de longs doigts palmés. De plus, le bec est blanc surmonté d’une plaque frontale également blanche, ses yeux sont ronds et rouges avec des rémiges secondaires bordées de blanc.
En outre, lors de ses vols au printemps et plutôt de nuit, son répertoire inclut une sorte de brefs éternuements.

Comportement et reproduction:

Elle se plonge souvent et habituellement afin de chercher sa nourriture et nage lentement, avec un hochement caractéristique de la tête.
Des plus, cet animal construit son nid, généralement sur une souche ou des végétaux à la surface de l’eau, de branchages et matières végétales. La femelle pond de 5 à 9 œufs blanc cassé brillants légèrement et mouchetés. Elle couve ses œufs pour une période de 21 jours.
Les poussins quittent le nid dès l’âge de quelques jours, ils jouissent de leur autonomie de nourriture après 4 semaines et peuvent voler après une période de 4 semaines encore.

Alimentation :

C’est un animal omnivore à forte tendance végétarienne. Les milieux aquatiques sont les milieux qu’elle favorise pour chercher sa nourriture, elle peut aller jusqu’à la profondeur de 2, voire 4 à 5 mètres de profondeur.
De plus, les traditions de vol de la nourriture à d’autres foulques sont toujours présentent et la permettent parfois de se nourrir sans fournir des efforts.

Migration et hivernage :

La foulque macroule est un animal discret, elle ne s’éloigne jamais des berges où elle est prompte à se réfugier dans la végétation ou les enrochements. Elle est principalement sédentaire, ce migrateur partiel provient principalement d’Europe orientale.
En hiver, elle est grégaire, elle hiverne en groupes sur les étendues d’eau, elle choisi la plupart des cours d’eaux calmes et même sur les étangs des grandes villes. En été, elle se trouve sur les lacs, les étangs et cours d’eaux entourés de végétations.