L’Oie rieuse

L’Oie rieuse : l’oie grise, sa chasse, sa vie, son comportement

oieL’oie rieuse appartient à l’espèce d’oie moins grande que l’oie cendrée.
Elle appartient à l’espèce anser al bifronts, du genre anser, à la famille des anatidés et à l’ordre des ansériformes.
L’oie rieuse appartient au groupe des oies grises telles que les oies cendrées, et les oies des moissons.

La chasse :

Comme tous les oiseaux, c’est un gibier de choix pour les chasseurs. Vue son poids important et sa bonne viande, l’oie rieuse est aussi un met délicieux.
Cette chasse qui se fait en hiver aussi bien qu’aux autres saisons, affecte la population de cette espèce. La chasse abusive va causer l’extermination de l’espèce.

Caractéristique:

Plus petite que les autres oies, l’oie rieuse mesure entre 65 et 78 centimètres avec une envergure de 130 à 165 centimètres.
Elle pèse entre 1400 et 3300 grammes.
En ce qui concerne son plumage, il est d’une couleur brun-gris. Elle des barres noires sur le ventre et une tache caractéristique blanche sur le front.
Le bec et les pattes de l’oie rieuse sont orangés.

Comportement et reproduction:

Elle vivait d’habitude en troupe et en famille.
Elle est fidèle danys ses relations, et elle maintient le même conjoint. Le couple construit le nid qui est un creux avec de simple garniture des végétaux.
Les deux conjoints nichent isolés des autres. La femelle pont chaque année en fin mai ou début juin entre 5 et 6 œufs. L’incubation qui dure de 27 à 28 jours est la responsabilité du mâle et de la femelle. Les petits peuvent quitter le nid pour s’envoler vers le quarantième jour de l’éclosion.

Alimentation :

C’est un animal herbivore par excellence. L’alimentation est faite en eau non profonde où l’animal cherche des plantes herbacées à consommer.
Hors de l’eau, elle cherche sa nourriture dans les prairies humides. Dans ces endroits, le régime alimentaire de l’oie rieuse est basé aussi sur la végétation essentiellement les graminées et les plantes sauvages.

Migration et hivernage :

L’oie rieuse est un animal migrateur par excellence. L’oie rieuse niche généralement au nord de la Russie, en Sibérie et au nord américain.
En hiver, elle niche aux côtes d’Europe Occidentale et au proche orient.
En effet, en hiver elle migre vers les végétations abusives et planes d’eau et vers les prairies humides et étangs littoraux.