Est-il possible de porter un pistolet à plombs sur soi ?

Pistolet à plomb

En France, l’achat, la possession et le port d’arme sont des sujets pris très au sérieux et soumis à une règlementation très précise. S’il est possible d’acheter et de posséder une ou plusieurs armes à feu, il faut cependant se renseigner au préalable sur la loi les concernant afin de savoir ce qu’il est possible d’acheter. Si vous souhaitez acquérir un pistolet à plomb, encore faut-il savoir ce que vous avez le droit d’acheter.

Règlementation concernant les armes à feu

La législation concernant les armes à feu que vous pouvez acheter dans les boutiques physiques, ou sur certaines armureries en ligne comme armurerie-auxerre.com, trie ces dernières en 4 catégories principales, elles-mêmes divisées en sous-catégories. Ces catégories sont désignées par les lettres A, B, C et D, par ordre décroissant de dangerosité des armes. La catégorie A désigne par conséquent les armes les plus dangereuses, tandis que la catégorie D représente des armes accessibles au plus grand nombre, car jugées moins dangereuses. Plusieurs facteurs peuvent influer sur la catégorisation d’une arme. La taille du chargeur par exemple, ou les balles utilisées avec l’arme.

En ce qui concerne la catégorisation des armes à plombs, elle est régie par la puissance des armes, exprimée en joules. Selon la puissance du pistolet à plomb, vous pourrez donc savoir s’il s’agit d’une arme de catégorie C, D, ou bien une arme non catégorisée.

Catégorisation des pistolets à plomb

Les armes à plomb ont une puissance qui s’exprime en joules. Dans la plupart des cas, les armes à plomb d’une puissance comprise entre 2 et 20 joules sont des armes de catégorie D, tandis que les armes d’une puissance supérieure sont des armes de catégorie C.

Dans le cas des pistolets à plomb, les cas excédant les 19,9 joules sont rares, elles font donc partie de la catégorie D. Les armes de catégorie D sont pour la plupart accessibles à tous à partir de 18 ans, il est donc très facile d’acheter un pistolet à plomb.

Le port d’une arme à plomb

En ce qui concerne le port d’un pistolet à plomb sur soi, et de toutes les armes à feu en général, la loi française est claire : le port d’arme, quelles qu’elles soient, est interdit dans tous les lieux publics. Cette règle ne laisse place à aucune exception pour les particuliers.

Seul le transport d’arme est autorisé, c’est-à-dire de porter sur soi une arme de catégorie D pour se rendre sur un lieu de chasse, sur un stand de tir, ou au contraire pour rentrer dans son domicile. Attention, aucune étape n’est autorisée sur le trajet : s’arrêter faire des emplettes ou même dans un lieu public est un crime grave qui peut amener à trois années d’emprisonnement et une amende.

N’achetez donc pas de pistolet à plomb dans le but de le porter sur vous : vous devrez impérativement le laisser chez vous sous peine d’avoir des ennuis avec la justice.

Le reste de la catégorisation des armes

Les armes de catégorie C concernent les carabines à plomb de 20 joules et plus, entre autres armes à feu. Elles servent principalement au tir sportif et à la chasse, et ne peuvent être obtenues qu’à condition de posséder une licence de tir ou un permis de chasse, tous deux valides de l’année en cours. Si votre permis ou votre licence expire, vous ne pourrez plus acheter de munitions pour votre arme. Pour plus d’informations sur le tir sportif, et sur les sports individuels en général, rendez-vous sur la catégorie sports individuels du site Flitzer.fr.

Les armes de catégorie B sont des armes interdites au plus grand nombre, qui ne peuvent être obtenues que grâce à une autorisation préfectorale. Ces armes sont plus dangereuses, et sont donc surveillées de près par la police. Pour les obtenir, il faut entre autres disposer des documents prouvant que votre domicile est équipé pour les sécuriser, comme l’explique cet article.

Enfin, les armes de catégorie A réunissent principalement des armes de guerre qui sont interdites sans exception au public.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire