S’adonner à la chasse aux sangliers au cours de ses voyages aux Philippines

La chasse a toujours été une activité répandue dans l’archipel philippin. Les populations locales la considèrent comme utile à leur survie malgré les infrastructures et les sociétés modernes construites sur ces îles. Que l’on soit dans la région de Luçon, celle de Visayas ou encore celle de Mindanao, il est fréquent de croiser des autochtones qui transportent fièrement leur butin après un parcours difficile. Au cours de leurs voyages aux Philippines, les aventuriers auront la chance de participer à ces séances de chasse particulières.

Une partie de chasse aux sangliers sur l’île de Mindoro

Cette activité s’apparente à un véritable défi pour les passionnés de chasses pendant leurs voyages aux Philippines. L’île de Mindoro se situe à quelques kilomètres au sud de la ville de Manille entre l’île de Palawan et celle de Luçon. La localité est recouverte de vastes forêts. La destination est réputée pour ses somptueuses stations balnéaires et ses plages de sable nacré. Mais elle est aussi reconnue comme étant le territoire des Sus oliveri, une race de sangliers que l’on ne trouve que sur l’archipel.

Les aventuriers peuvent choisir un logement dans le Mindoro Occidental (dans la ville de Sablayan) ou dans le Mindoro Oriental (un établissement dans le village de Sabang par exemple). L’important est d’avoir un accès facile au centre de l’île et à la région nord-ouest. C’est, en effet, dans ses zones reculées que l’on peut dénicher ces petits mammifères. Les chasseurs peuvent faire appel au service d’un guide et se faire accompagner par des habitants qui ont l’habitude de ce genre d’activité. Les Mangyans se feront une grande joie de leur apprendre les techniques de chasse traditionnelles et de les aider dans leur quête.

La jungle et les sangliers sur l’île de Balabac

La province de Palawan à elle seule constitue un véritable archipel dans le grand archipel qu’est le territoire philippin. Sur les lieux, les vacanciers seront sûrement séduits par les paysages de Puerto Princesa, la capitale portuaire de la zone. La majorité des touristes qui organisent leurs voyages aux Philippines choisissent ces îles en raison de leur cadre somptueux digne d’une carte postale et leurs magnifiques plages. Les criques de San Vincente, celles de Nacpan, celles de Coron ou encore les fameuses stations balnéaires d’El Nido, de nombreuses attractions pourront retenir l’attention des visiteurs.

Les passionnés de chasse s’intéresseront surtout aux jungles de l’île de Balabac, au sud de la région. Les aventuriers quitteront la circonscription principale de Palawan à bord d’un « bangka », une petite barque traditionnelle. Ils débarqueront sur une plage de sable blanc avant de s’enfoncer dans la forêt. Différentes races de sangliers peuplent encore ces domaines forestiers très peu visités.

Bien que la surface soit assez limitée, même les autochtones n’ont pas encore réussi à explorer l’intégralité de l’île. Les plus chanceux pourront y trouver les fameux sangliers géants de Palawan s’ils atteignent la zone centrale. Et même s’ils sont rares, les sangliers à barbe et quelques espèces de sangliers de Mindanao existent aussi sur les lieux. Les chasseurs auront quand même besoin d’un guide compétent pour pouvoir pister ces mammifères.