Opter pour une partie de chasse dans l’une des forêts sauvages de l’Indonésie

Comme le cas de nombreuses activités, la chasse est aussi une occupation divertissante qu’on pourrait pratiquer pendant un séjour en Indonésie. La pratique est officiellement interdite. Avec l’influence des stratégies internationales pour la conservation de la biosphère, les autorités locales ont dû prendre des initiatives. Cependant, malgré ces prescriptions modernes, quelques populations autochtones du pays vivent encore de la chasse et d’autres techniques traditionnelles.

Le territoire des Bataks dans la province de Sumatra du nord

Il faudra que les aventuriers choisissent d’abord la région s’ils souhaitent s’adonner à la chasse pendant leur séjour en Indonésie. L’île de Sumatra dans la zone nord du pays est l’endroit idéal. Bien sûr, les voyageurs n’auront pas besoin de permis ou autres puisqu’ils vont accompagner les chasseurs membres des tribus des Bataks dans leur partie de chasse quotidienne.

Mais avant, il leur faudra aussi en connaître un peu plus sur la localité, sur la culture des autochtones et surtout sur les genres de gibiers qu’on peut trouver dans la jungle. Sur les lieux, les visiteurs sauront, par exemple, que l’ethnie est divisée en plusieurs groupes. Les plus répandus sont les Nandheling et les Timor, mais il y a aussi les Angkola et les Karo. Les villages de ces peuples très particuliers se sont agglomérés dans le nord et le reste de l’île est occupé par une vaste forêt.

Les Bataks élèvent des buffles et des chevaux sur leur territoire, mais pour capturer ces animaux, il leur a fallu parcourir la région. Avant le départ, les habitants apprendront aux aventuriers l’usage des armes et les techniques de chasse traditionnelles. Ils auront aussi la chance d’assister aux rites et coutumes pour se protéger des mauvais esprits durant le périple.

Une belle séance de chasse dans la jungle de Sumatra

Certaines races sont protégées sur l’île, au cours de leur séjour en Indonésie, il se peut que les voyageurs rencontrent des tigres de Sumatra, des orangs-outans ou des tapirs, mais ces spécimens ne figureront pas parmi les proies durant cette partie de chasse. Les Bataks connaissent très bien la jungle et les animaux qu’on peut y trouver. Les sangliers, les varans et les serpents demeurent de bons gibiers. Sumatra compte pas moins de 10 parcs nationaux. Il faudra donc éviter ces endroits spécifiques. Selatan.

La chasse consiste ici à piéger l’animal grâce à des techniques astucieuses. On peut après l’immobiliser et l’attacher facilement. On ne peut pas toujours réussir du premier coût puisque, dans le cas des sangliers, ces bêtes peuvent sentir une présence à des dizaines de mètres. Néanmoins, avec beaucoup de pratique, ce ne sera pas difficile d’obtenir une première prise.

 

Les chasseurs pourront ensuite rapporter le fruit de leurs efforts au village et fêter l’événement. Après cette séance, les aventuriers pourront se promener dans le parc national de Gunung Leuser ou celui de Bukit Barisan. Ceux qui sont aussi passionnés par la chasse sous-marine seront également intéressés par ce qu’ils pourraient trouver aux fonds des eaux de Sumatra.